Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /var/www/default_vds/WEB.VIS-INDUSTRIE/config.php on line 15
VIS INDUSTRIE - Votre Fournisseur en Visserie Industrielle
Fourniture de visserie industrielle   ACCUEIL | CONTACTS | DEMANDE DE DEVIS     
                Vis Industrie vous accompagne au quotidien pour tous vos besoins en visserie industrielle : fourniture, gestion, assortiments, mise en sachet, kitting.
Histoires de vis

Origines historiques

Au départ fût la vis sans fin d'Archimède (-287 à -212), un inventeur Grec, également mathématicien, ingénieur et astronome. Cette vis permet d'acheminer liquides et solides d'un niveau donné à un niveau supérieur.

Ce fût les tous débuts de l'usage d'une structure géométrique de type hélicoïdale. L'invention d'Archimède est révolutionnaire d'ingéniosité surtout quand l'on sait que ce type de structure n'existe quasiment pas dans la nature (à l'exception de certaines coquilles de crustacés).

Cette technologie est toujours largement employée de nos jours par exemple pour alimenter des tapis de transport, pour vider des bassins ou les polders aux Pays-Bas, pour acheminer de la farine dans des silos ou bien des copeaux de bois dans une chaudière.

Les premières vis

Les premières vis firent leur apparition il y a plusieurs centaines d'années. L'apparition du tournevis en Europe (probablement en Allemagne ou en France) à la fin du médiéval (entre 1475 et 1490) en est la preuve mais ces vis n'avaient pas grand-chose à voir avec nos vis contemporaines. Elles n'étaient pas standards et il existait presque autant de tournevis que de vis. Ces vis étaient, pour la plupart ,constituées d'un corps filetée et d'une tête plus ou moins cylindrique dotée d'un trou en son centre.

Il a fallu attendre la première révolution industrielle d'abord en Angleterre puis en Europe de l'ouest et enfin sur le continent américain (entre1760 à 1820-40) pour que l'homme puisse être en mesure d'industrialiser la fabrication d'axes dotés d'un filetage hélicoidale. On doit notamment aux frères Job et William Wyatt d'avoir mis au point un procédé de fabrication réduisant significativement les coûts de production.

Les premières empreintes

La tête fendue ou slotted screw drive

On suppose que la vis à tête fendue est la première vis significativement employée à la fin du 19ème siècle.

En 1875, un Américain du nom d'Allan Cummings déposa un brevet de vis à bois avec empreintes au bureau des inventions de la ville de New-York (Patent N° 161,390) mais celui-ci ne sût pas comment transformer son idée en succès commercial.

L'empreinte carrée ou Robertson screw drive

C'est le Canadien Peter Lymburner Robertson (1879 - 1951) qui initia la première dynamique réellement industrielle en "inventant ou réinventant" la première empreinte digne de ce nom : l'empreinte Robertson ou empreinte carrée.

La légende veut qu'il se soit blessé, en 1908, lors d'une démonstration commerciale dans le centre-ville de Montréal. P. L. Robertson qui cherchait depuis un moment comment améliorer la classique vis à tête fendue (slotted screw drive) fût inspirer par cet incident et inventa une vis avec une empreinte carrée à laquelle il donna son nom : Robertson screw drive.

Il déposa un brevet en 1909 mais commença réellement la production de ses nouvelles vis dés 1908. Les premières années furent très difficiles mais en 1912, il parvint à obtenir deux avantages majeurs, d'abord la reconnaissance de l'industrie car sa vis permettait de diminuer les temps d'assemblage mais également un brevet internationnal ce qui lui permit d'investir le marché internationnal.

L'empreinte cruciforme 1ère génération : Phillips ou Phillips screw drive

Inventée en 1933 par John P. Thompson et développée par Henry F. Phillips de Portland (Oregon, Etats-Unis). Elle est industrialisée et fabriquée à partir de 1934. En 1935 Henry F. Phillips rachète le brevet afin de procéder à des modifications du dessin original de façon à en faciliter l'industrialisation de masse par la Phillips Screw Company.

Elle adopte le nom de vis Phillips définitivement en 1936. En 1937, la division Cadillac de General Motors utilise la vis Phillips dans l'assemblage de ses automobiles. en 1958, deux ingénieurs de la firme mettent au point deux nouvelles empreintes qui seront principalement utilisées dans l'industrie aéronautique : Torq-Set et Tri-Wing.

L'empreinte cruciforme 2ème génération : Pozidriv ou Pozidriv screw drive

En 1966, le brevet de la vis Phillips tombe dans le domaine public et la Phillips Screw Company innove et sort une évolution de son brevet initiale : l'empreinte Pozidriv très utlisée en France.

Les vis Phillips et Pozidriv sont très répandues dans le monde encore de nos jours.

L'empreinte Torx ou Torx screw drive

En 1967, l'empreinte Torx est développée par Textron, un conglomérat américains gigantesque, afin d'apporter de nouvelles possibilités au constructeur Bell Helicopter, lui aussi partie intégrante du conglomérat Textron.

L'empreinte Torx est très efficace et est de plus en plus utilisée au quotidien, on la trouve partout et notamment en France. Vous pouvez souvent l'observer sur les têtes de "vis terrasse" du fait de son excellente résistance au couple de serrage et du fait que la plupart du temps, ce sont des vis en inox A2 ou A4, un métal tendre très sensible aux contraintes de serrage.

De nos jours

De nos jours, les vis, écrous, boulons existent dans une multitudes de déclinaisons et dans diverses matières. L'apparition des normes DIN en Allemagne, UNI en Italie et ISO en France est un facteur de rationnalisation.

INFORMATIONS NOTRE OFFRE EN SAVOIR PLUS
Accueil En savoir plus sur EVI Les types de vis
Qui sommes nous ? Visserie sur mesure et fabrication Les empreintes de vis
Contacts Demande d'ouverture de compte Matières et traitements de surface
Mentions légales Demande de devis visserie Normes et correspondances
Conditions générales de vente Télécharger notre plaquette Histoires de vis

VIS INDUSTRIE™ ©2019 SANDBOX SAS.
Tous droits réservés